Bulletin 2019 Environnement

Le Talitre (Talitrus saltator) ou Puce de mer


Les gens me connaissent sous le nom de Puce de mer, mais cela me déplaît vraiment !

Les Puces sont des Insectes qui ont trois paires de pattes alors que moi, je suis un Crustacé comme les Crevettes, les Cloportes (terrestres) ou les Gammares (d’eau douce). Ces horribles bestioles sont aussi des parasites suceurs de sang alors que je suis un inoffensif mangeur d’algues. De plus, je ne suis pas un animal marin (je déteste les bains de mer bien que je sache nager !) et je passe la majeure partie de mon temps dans des terriers de sable en haut de plage.

Par contre, j’aime bien mon nom scientifique (Saltator) qui fait penser à un personnage de Star Wars ! Surtout, il montre que je suis un champion de saut en hauteur (20 cm alors que je mesure au plus 2,5 cm). Hélas, la Puce est la championne du monde animal avec un saut de 34 cm équivalent à 340 fois sa taille. Je suis très sensible à la lumière selon laquelle je peux m’orienter et je ne peux pas rester allongé sur le sable pendant les vacances d’été. Ma carapace très fine appelée cuticule se dessècherait très vite et mes yeux ne supporteraient pas cette forte luminosité. J’ai donc une activité plutôt nocturne au cours de laquelle je m’occupe à grignoter les algues laissées sur le sable. En les broyant, je favorise leur décomposition par les mouches et asticots ; le travail sera achevé par les bactéries. Je suis au menu de nombreux animaux venant picorer dans cette laisse de mer, tels que les Gravelots, les Pipits maritimes, les Tourne-pierres ainsi que les Mouettes rieuses et les Goélands argentés. Je participe ainsi à l’équilibre de l’écosystème littoral. Les zoologistes qui ont étudié ma biologie, ont constaté que je suis un bon indicateur de la qualité de l’eau. J’ai horreur des zones polluées ou contaminées par des métaux lourds et c’est pourquoi j’ai déserté certaines plages. De plus, ne me parlez-pas de ces nettoyages par raclage et nivellement du sable qui détruisent mes galeries ainsi que des mégots remplis de goudrons et de nicotine. Le tabagisme passif, ce n’est pas pour moi ! L’Océan, incontournable acteur de SGXV 4 Vous pourrez encore me trouver en haut des plages sauvages, mais attention, si vous me dérangez, je pourrai vous chatouiller le dos ou vous mordiller la plante des pieds ! Ah ! Ah ! Gare à la vengeance de Saltator !

Catherine Chauvet
(texte et photographies)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *