Association VIE Vendée » 3 février 2015

Archives journalières: 3 février 2015

Bulletin 2015 Les rendez-vous de V.I.E.

Sortie nature sur la Corniche de Sion

Publié par :

Sortie avec Nature et culture (photo V.I.E.)

Sortie avec Nature et culture (photo V.I.E.)

Pour la première fois une sortie nature a été organisée, le 21 août 2014, en partenariat avec l’association Nature et Culture de Saint-Hilaire-de-Riez sur la Corniche de Sion. Cette sortie pluridisciplinaire abordait la géologie, l’ornithologie, la flore de la dune perchée, les invertébrés et les algues de l’estran rocheux, sans oublier les légendes. La sortie a débuté par la présentation géographique de cette corniche, «la pointe noire», repérée par Pierre Garcie Ferrande entre les grandes étendues sableuses de Saint-Gilles Brétignolles au sud et de Saint Hilaire-Saint Brévin au nord. Elle s’est poursuivie par un exposé géologique qui a replacé notre département à la limite du Massif Armoricain et du Bassin d’Aquitaine. La Corniche appartient donc à l’ensemble plissé et métamorphisé du Massif Armoricain.
En cheminant le long de la promenade pédestre, nous avons progressivement découvert la flore caractéristique de cette «dune perchée» dont la présence s’explique par les grandes différences du niveau de la mer au moment des grandes glaciations de l’ère quaternaire, ce sont en quelque sorte des dunes fossiles témoins du niveau de la plage en cette période interglaciaire (de -130 000 à -100 000 ans). Les plantes de faciès sableux (cakilier maritime, giroflée des dunes, pavot cornu, lagure ovale…) sont parfois associées à des plantes de faciès vaseux (lavande de mer, obione) qui témoignent de la présence ponctuelle de vase argileuse provenant de la décomposition superficielle des schistes.

Remarque d’un de nos visiteurs : «Quand je pense que je passe là très souvent depuis 30 ans, et que je n’avais jamais vu tout cela !», notre récompense.

Sur les pentes, voire sur le béton, poussent des plantes de faciès rocheux maritime, en particulier la criste marine ou perce-pierre. Court arrêt en face des Cinq Pineaux, se détachant sur l’océan, pour évoquer leur légende. En descendant l’escalier de la «Goutaille», la bien-nommée, nous observons les plantes de rochers suintants, plantes d’eau douce : joncs, glaux maritime et mouron délicat. En longeant l’estran sableux, nous avons pu observer la diversité des algues, la spécificité de leur localisation et découvrir leurs nombreuses utilisations existantes ou en cours de recherche. Sans oublier quelques invertébrés de l’estran rocheux : littorines, dont les bigorneaux, anémones de mer, patelles, balanes…. Tout en cheminant, nous avons repéré quelques oiseaux sur les rochers, ou en vol : grand groupe de tourne-pierres, familles de goélands argentés avec jeunes, goélands bruns, jeune cormoran, aigrette garzette, sternes.
Remercions les animatrices de cette matinée : Catherine, Françoise et Janine qui ont su faire partager leur passion et leurs connaissances aux participants.

Cette sortie est elle la première d’une longue série ?

 

Bulletin 2015 Les rendez-vous de V.I.E.

Journée du patrimoine, le 11 septembre 2014

Publié par :

Visite de découverte des pierres de lest dans le vieux Saint Gilles (photo V.I.E.)

Visite de découverte des pierres de lest dans le vieux Saint Gilles (photo V.I.E.)

Dans le cadre de la journée du patrimoine organisée par la mairie de Saint Gilles Croix de Vie, l’association V.I.E. a participé en présentant divers éléments de la mémoire maritime de Saint Gilles Croix de Vie.
Différents panneaux et supports ont été exposés : murs en pierres de lest de navires, graffiti de l’église de Saint Gilles, Pierre Garcie dit Ferrande, le rouleau d’Apremont, une classification et des échantillons de roches. Plusieurs adhérents se sont relayés pour accueillir les visiteurs de ces expositions : Bernard de Maisonneuve a présenté l’auteur du «Routier de la mer», Jane Jin, jeune étudiante chinoise qui a travaillé sur la mise en valeur des murs en pierres de lest a pu décrire «sa» découverte du graffiti de l’église de St Gilles. La réussite de ce projet a été rendue possible grâce à la mise à disposition de la salle Notre Dame de la Vie, à la bonne coordination la Mairie et à son soutien financier ayant permis la prise en charge des frais de reprographie des documents présentés : une copie du rouleau d’Apremont par Jehan le Florentin, des extraits du «Grand Routier des mers» par Garcie Ferrande dont la présentation par Bernard de Maisonneuve a passionné les visiteurs et l’étude de faisabilité relative à la préservation et à la restauration des murs en pierres de lest par A. Billon, architecte du patrimoine ; ce travail a beaucoup intéressé ceux de nos visiteurs qui possèdent des murs en pierres de lest.

Présentation de Garcie dit Ferrande auteur du «Routier des Mers» (photo V.I.E.)

Présentation de Garcie dit Ferrande auteur du «Routier des Mers» (photo V.I.E.)

Notre présentation à plusieurs voix a été complétée par un circuit commenté dans les vieilles rues de Saint Gilles : 7 groupes de visiteurs se sont succédés et ont découvert le charme et l’intérêt historique des murs en pierres de lest ; ils ont aussi apprécié l’accueil de Monsieur Richard qui a fait visiter sa cave en pierres de lest aménagée par ses grands-parents pour y presser le raisin de leurs vignes et y garder le vin en barrique. La présentation était complétée par notre président, Gérard Roches. Au total, nous avons accueilli 150 visiteurs dont 120 d’entre eux nous ont suivis dans notre circuit historique. D’autres rues de nos quartiers historiques restent à explorer lors des prochaines journées du patrimoine, si le programme en est maintenu.

Bulletin 2015 Les rendez-vous de V.I.E.

Forum des associations (non sportives)

Publié par :

Découverte des ressources minéralogiques locales (photo V.I.E.)

Découverte des ressources minéralogiques locales (photo V.I.E.)

Organisé par le Centre-Socio-Culturel, il regroupait 28 associations gillocruciennes, le samedi 13 septembre 2014, dans la cour du Centre. Les stands, disposés autour de la cour, entouraient une estrade où les associations de danse et de chant ont montré un échantillon de leur savoir-faire. Il a parfaitement répondu aux objectifs du Centre : évènement festif, au cours duquel les visiteurs pouvaient voir la diversité de la vie associative à Saint Gilles Croix de Vie et les représentants des associations découvrir les autres.
Le stand de V.I.E. présentait l’association, ses objectifs et ses réalisations : selon leur âge et leur lieu de vie. Nos visiteurs se sont particulièrement intéressés au problème des navettes, au classement de la baie d’Adon, à notre position sur l’unité de méthanisation, à la préservation de la biodiversité de la flore dunaire, ou à l’entretien et la préservation des murs en pierres de lest. Ce dernier point nous a conduits à une présentation simple de quelques roches caractéristiques. Nous n’avons pas vu le temps passer.