Category Archives: Parole d’adhérents

Environnement Parole d'adhérents

Algues vertes sur la grande plage de Saint Gilles

Published by:

P1040741_algues vertes23mai2014Plusieurs chapelets d’algues vertes (laitue marine,ulva lactuca ) ont fait leur apparition ce matin parmi les laisses de mer déposées en haut d’estran de la grande plage de St Gilles Croix De Vie (coeff 60). Le phénomène est particulier par son importance bien qu’il ne soit pas rare de voir de temps en temps une laitue marine échouée sur le sable.

Comme en Bretagne, la vigilance s’avère nécessaire afin de suivre l’évolution des dépôts d’algues vertes. En effet toute augmentation de flux d’azote  apporté par les cours d’eau favorise la croissance des algues vertes, voire leur prolifération. La précaution est donc de mise au regard de projets comme l’augmentation des cheptels des porcheries ou l’installation d’une unité de méthanisation (dont l’arrêté préfectoral d’autorisation a été publié le 6 février 2014 (1), ce qui va contribuer à concentrer d’autres déchets et donc accroitre le volume d’azote) à l’Aiguillon sur Vie sur le bassin versant du Jaunay et du Gue Gorand, même si parallèlement, l’évolution du flux de nitrate dans les cours d’eau est aussi une conséquence des précipitations nombreuses cet automne et cet hiver.

La fréquences de ces fortes précipitations, à l’instar de l’augmentation de la masse des sédiments déposés dans les ports de St Gilles Croix De Vie et dont on vient difficilement à bout par un dragage de longue durée (2), est un facteur qui aggrave le lessivage des sols, augmente le ruissellement, dégrade les berges des cours d’eau. Les flux de nitrate cheminant dans les cours d’eau vers la mer s’en trouvent renforcer, ce qui participe à l’eutrophisation (dégradation biologique) des milieux aquatiques et favorise en mer la croissance des algues vertes. Leur dépôts sur la Grande Plage témoignent de ce processus.

(1) http://collectif-jaunay-gue-gorand.info/mauvaise-nouvelle-larrete-dautorisation-est-signe/

(2) un point de fin de campagne de dragage et des travaux annexes (lifting de la plage avec le sable dragué) est proposé par l’Association V.I.E. à l’adresse du lien : http://association-vie-vendee.org/lifting-sur-la-grande-plage-de-st-gilles-croix-de-vie/

Parole d'adhérents

Conférence de Camille JOLY : Anthropisation du littoral vendéen

Published by:

depuis 8000 ans – évolution du trait de côte et impact des activités
humaines

[ CR par Denis Draoulec]

Excellente conférence de Camille JOLY palynologue, docteure en
biologie-écologie, qui nous a présenté (à l’initiative de l’ APNO,
Association pour la Protection de la Nature au pays des Olonne ) l’histoire
du paysage végétal, entre Saint-Gilles-Croix-de-Vie et Les Sables-d’Olonne
en abordant plus précisément l’évolution du trait de côte et l’impact des
activités humaines depuis 8000 ans. C’est, en effet, grâce à l’étude des
grains de pollen fossile contenus dans les couches sédimentaires qu’il a été
possible de retracer, sur les 8000 dernières années, depuis le Néolithique
jusqu’à l’époque actuelle, l’histoire et l’évolution de la végétation du
littoral vendéen.
Plusieurs sites du littoral vendéen ont été analysés en ce qui concerne des
grains de pollen bien conservés, retrouvés dans les couches sédimentaires.
L’analyse se fait à partir de carottages de 8 m jusqu‘à 35 m maxi de
profondeur quand c’est tendre. En fonction de la quantité de grains de
pollen de telle ou telle espèce végétale (chêne, noisetier, châtaignier,
chêne liège, fleurs, céréales, plantain…) relevée dans une strate de la
carotte, on peut supposer les évolutions du climat et les actions humaines
(défrichement, cultures, élevage…) correspondant à chaque époque.
Après avoir explicité la méthodologie de cette discipline ainsi que ses
principes, Camille Joly a notamment évoqué l’histoire plus ou moins
anthropisée des paysages du littoral vendéen :  le site du Havre de la
Gachére, le marais du Jaunay, Les tourbières des Bourbes de l’Allerie et d’
autres sites incluant dans l’ancienne baie d’Olonne (comme le site des
Martinières à Olonnes où a été découverte une villa gallo romaine étendue
(Baudouin en parlait déjà) qui était certainement l’un des ports marchands
de la baie d’Olonnes comme le Havre de la Gachère.
A été également évoqué l’apport par les deux chemins (sud par la
méditerranée, plus tard par le nord) des plantes issues du croissant fertile
(notamment les céréales).

Parole d'adhérents

Les frelons asiatiques s’installent chez vous ?

Published by:

nid de frelon

Nid de frelon (photo FDGDON 85)

Appelez au 02 51 47 70 64 le Réseau des FDGDON-FREDON Pays de Loire. Cet organisme s’emploie à contenir la progression du frelon asiatique. Il vous donnera une liste d’entreprises accréditées. Dans tous les cas de figure, l’intervention sur un nid est à la charge de qui la demande.

La mairie peut participer au coût des interventions